Exposition photographe Liu Bolin MEP

Exposition « Ghost stories »

La MEP a choisi de nous présenter le travail du photographe, sculpteur, performeur chinois Liu Bolin. Il est mondialement connu pour une longue série intitulée “Hiding in the City” dont une sélection « Ghost stories » est présentée à Paris jusqu’ au 29 octobre 2017.

 

exposition photo Liu Bolin MEP Paris

©️ Liu Bolin-Galerie Paris Beijing- exposition à la MEP

Pour Liu Bolin l’art du camouflage a d’abord été un cri, un acte de résistance. Certains animaux prennent la couleur du décors pour disparaitre aux yeux de leurs ennemis. Liu Bolin a imité « le caméléon » pour expliquer au monde entier sa révolte envers les changements économiques et culturels, les violences sociales engendrées. Le message est simple :

« L’individu disparaît au profit d’intérêts qui le dépassent et souvent lui nuisent. »

Cette revendication de l’artiste a commencé en 2005. Pékin préparait les Jeux Olympiques de 2008. Il fallait de la place pour construire des bâtiments neufs. Les autorités chinoises ont décidé de raser le village d’artiste de Suo Jia Cun où Liu Bolin exerçait. Ex étudiant des beaux -arts de Beijing, Il a 22 ans, plus d’atelier mais l’artiste a déjà un brillant parcours.

 

©️ Liu Bolin - "Suo Jia Village - 2005 - MEP

©️ Liu Bolin – « Suo Jia Village » – 2005 –  exposition MEP 2017

 

Lire la suite de l’article sur le forum

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

UA-89977558-1